Paléo retrouve Jean-Louis Aubert avec un rare bonheur